Minorité visible


La Surprise eût été une réaction empreinte de sagesse, mais la révolte m’apparaît plus appropriée à la situation. Les tenants des trois valeurs de notre république n’ont cessé de prôner la présence, à tous les degrés de notre société, des différences. Fort de ce constat, j’entrepris de relever les discriminations subies par les fruits et légumes.

Ce combat m’honore, et il sied parfaitement au rôle que m’a attribué notre tout puissant (nota bene : il ne supporte point que son nom se rédige en majuscule et reproche constamment cette faute à mes confrères).

Premier constat alarmant, la sous représentation flagrante dans l’ensemble des représentations artistiques exposées dans l’ensemble des musées fortement subventionnés. Les statistiques constituent pour le technicien que je suis un postulat transcendant tous les préjugés. Pour une œuvre comportant une tomate, vous en trouvez une centaine arborant une rose. Cela traduit certainement les limites créatives de nos protagonistes. La mesure à prendre, sans retour, tient à l’instauration de quotas de travaux pratiques axés sur les fruits et légumes dans les écoles d’art.

Au quotidien, chacun s’est habitué à cette ségrégation. Mon étude m’a également amené à visiter de nombreuses maisons et le bas peuple a été fortement influencé par le déni du légume dans leurs tapisseries et tapis. Et pourtant, un mélange de fruits de saison constituerait un festival de couleur plus distrayant et original. L’organisation d’un Grenelle du respect de l’égalité des chances à la diversité représentative des fruits et légumes garantirait aux acteurs de la grande distribution les moyens nécessaires à la réduction de ces inégalités.

Tant d’autres exemples rempliraient ce billet, que nous conclurons à mon habitude sur une citation, celle d’un commerçant de fruits et légumes de Plougastel :
« Tu prends trois tomates et un concombre c’est beau et ta plus faim.
Tu prends trois roses et une marguerite c’est juste beau. »

Publicités
Cet article a été publié dans Billet d'humeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s